Rituel amérindien

A mon tour de partager ce rituel :

« RITUEL D’AMERIQUE DU NORD de Salima Aissani

Un petit rite Amérindien consiste à s’isoler, à méditer sur soi en se reliant pleinement à la nature. On choisit un objet : une pierre ou bien souvent une plume de corbeau (pour la symbolique de « mourir à l’ancien »). On pense à une blessure, une souffrance dont on veut se libérer. Puis, on va souffler en conscience sur l’objet que nous aurons choisi. Il sera ainsi imprégner de cet émotionnel. L’important est d’y mettre toute son intention, sa Foi en ce que nous réalisons. On l’enterrera en conscience en demandant à la Mère Terre de boucler définitivement ce cycle, et recycler nos émotions.

Par ce rituel, nous coupons le cycle répétitif et nous libérons pleinement.
Nous possédons ce potentiel d’auto guérison en chacun de nous ! A nous de l’explorer en conscience et de nous faire confiance !

On peut consulter divers thérapeutes, pratiquer bon nombre de thérapies, la clé ultime réside en chacun de nous ! A nous de l’utiliser ! Ce trésor, ce contact avec notre Être Profond ne peut se révéler qu’en étant « Seule », dans un tendre face à face à « Soi m’aime »! Qu’il vous ouvre le champ de tous les possibles… »

(Source : http://lechantdesarbres.over-blog.com/2014/06/rituel.html)

Masque au thé matcha

Voici une recette pour se concocter un masque au thé matcha. Simple, il est à rapide à réaliser…

matcha

Notre peau devient ainsi saine et aide à lutter contre les aggressions extérieures. Et voici ce que j’ai lu sur le thé matcha : « en cosmétique, ces molécules ont l’intérêt de stimuler la synthèse de collagène tout en diminuant sa dégradation par les enzymes, ce qui fait du thé Matcha un excellent actif pour lutter contre les effets de l’âge. Son action anti-inflammatoire aide à réduire l’impact du vieillissement cutané et apaise tous les types de peau. »

INGREDIENTS :

de l’argile blanche en poudre
de l’eau de rose (que l’on peut remplacer par de l’eau minérale)
de la poudre de thé matcha

RECETTE :

Mélanger dans un bol 1 CC d’argile blanche avec 1 CC de poudre de thé matcha et 2 bouchons d’eau de rose (ou d’eau minérale)

Bien mélanger de manière à obtenir une pâte homogène

L’appliquer sur un visage bien propre.
Rincer le masque dès qu’il commence à sécher sur la peau.

Application à renouveler 2 à 3 fois par semaine.

(Source : vu dans l’émission « Belle en un clin d’oeil » sur la chaîne MCS bien-être)

Lien

La Guerre des graines

Pour faire suite à l’article « Femmes semencières » voici une vidéo à regarder, ne dites plus que vous ne saviez pas :

http://www.femmes-semencieres.com/fr/info/videotheque

la-guerre-des-graines

Kokopelli cité dans ce beau film n’est pas le seul à se défendre contre les industriels… Sur ce blog, un article où je vous ai référencé des sites de ventes de graines bio : « Je Jardine, tu jardinons, nous dinons… : site de semences bio »

Femmes semencières

clairde-luneJe relaie cette belle association dont voici le lien : http://www.femmes-semencieres.com/fr/info/act

Ce mouvement lutte contre les lobbys de l’industrie agroalimentaire en incitant les particuliers à acheter des graines, des semences de qualités, reproductibles et de sensibiliser et de favoriser la non utilisation des pesticides et autres engrais chimiques…

Beau projet qu’il faut ABSOLUMENT soutenir

A votre tour de diffuser et de participer…

L’huitre perlière et le grain de sable

Voici l’un de mes textes de sagesse préféré :

Comment l’huitre perlière s’y prend-elle pour fabriquer une perle ?

Tout d’abord, c’est un grain de sable qui est tombé dans sa coquille et ce grain de sable est une difficulté pour l’huitre, il l’irrite.
« Ah, se dit-elle, comment m’en débarraser, Il me gratte, il me démange, que faire ? »
Et la voilà qui commence à réfléchir : elle se concentre, elle médite, elle demande conseil, jusqu’au jour où elle comprend que jamais elle n’arrivera à éliminer ce grain de sable, mais qu’elle peut l’envelopper de façon à ce qu’il devienne lisse, poli, velouté. Et quand elle y a réussi, elle est heureuse, elle se dit:
« Ah, j’ai vaincu une difficulté! »

Depuis des milliers d’années, l’huître perlière instruit l’humanité, mais les humains n’ont pas compris la leçon.

Et quelle leçon ! si nous arrivions à envelopper nos difficultés et tout ce qui nous contrarie dans une matière lumineuse, douce, irisée, nous aurions des richesses inouïes.

Désormais, au lieu de vous plaindre, trouvez la matière spéciale qui peut envelopper vos difficultés. Quand vous vous trouvez devant un événement pénible, une personne insupportable, réjouissez-vous en disant :
« Quelle chance, encore un grain de sable voilà une nouvelle perle en perspective ! »

Votre Déesse intérieure

Magnifique texte de « Féminité Sacrée » (Communauté facebook) inspirée par une vidéo (https://www.youtube.com/watch?v=Jp1R92tGVBQ#t=11)

Tout est dit!

 » Révélez votre Déesse intérieure…

Qu’est-ce une déesse ?
Une déesse est une déité féminine, vénérée et reconnue pour ses qualités. Elle représente l’énergie universelle féminine, qui est vecteur de l’essence sacrée et divine.

Présence :
Une déesse est pleinement présente. Elle incarne l’empathie et la dignité. Elle avance avec courage, fierté, force et contrôle. Elle est consciente de sa nature dualiste et révèle le masculin en chaque homme et le féminin en chaque femme. Elle soutient et inspire les femmes, elle élève les hommes et les ouvre à leur puissance naturelle.

Pouvoir :
La déesse est dotée de véritables pouvoirs. Parce qu’elle est authentique et consciente, elle accepte les différentes émotions et énergies qui peuvent la traverser, avec la conscience de la nature cyclique de son être. Son honnêteté et sa vulnérabilité constituent sa force. Sa puissance vient de la flamme de son authenticité.

Beauté :
En déesse que vous êtes, prenez soin de votre corps et de votre beauté, en faisant appel à des produits naturels et bienfaisants. Faîtes-vous du bien et honorez votre beauté intérieure et extérieure. Ayez une apparence de déesse, en adoptant votre propre style et des vêtements naturels et légers qui flattent votre silhouette divine.

Paix :
Une déesse vit en harmonie avec la Terre et tous les êtres qui y vivent. Elle assume son innocence et a confiance en la perfection infinie de ce qui est, peu importe les périodes de chaos. Elle sait sa nature parfaite et infinie, ici et maintenant.
Elle voit en chaque être son potentiel à rayonner cette perfection. Elle cultive le non-jugement, la compassion et la patience, non sans un certain sens de l’humour. Le monde des ragots et des basses énergies ne l’atteignent pas. Elle s’élève au-dessus de toute négativité.

Mission :
La déesse sert sa seule et unique mission de vie sur Terre. Elle a le courage de suivre son cœur et ses désirs, avec grâce, détermination et honneur. Elle célèbre ses accomplissements en musique, chants, danses, savourant la grande aventure de la vie.

Perfection :
Une déesse sait sa nature sacrée et avance avec dignité au cœur de sa conscience. Elle exprime son plus haut potentiel et inspire les autres à en faire autant. Elle évolue dans l’intégrité et dans la conscience de sa propre nature divine et éveille les autres à leur propre divinité, en cultivant l’amour dans tous les domaines et relations de sa vie.

Permission :
Une déesse prend la responsabilité d’incarner le féminin sacré et divin sur Terre, en dispensant de la magie, de l’amour, de la lumière et de la joie au sein de sa communauté. Elle est bienveillante et sage. Elle se donne la permission de savourer sa vie à travers ses cinq sens et les éléments. Elle poursuit sans honte les plaisirs de la vie, qui constituent pour elle une source constante d’énergie d’amour.

Amour Sacré :
Une déesse a besoin de son dieu. Il la fait rayonner comme un diamant. Sans lui elle est terne. Sans elle, il manque de motivation. Pour trouver votre homme, nul besoin d’entamer de grandes recherches. Soyez juste une déesse et il viendra à vous, peu importe où vous vous trouvez.
Des milliers de femmes souffrent de ne pas être à l’écoute de leur déesse intérieure, la sagesse de leur corps. Il en est de même de l’amour et de la sexualité, qui doit être expérimentée à son plus haut niveau. Lorsque le mental lâche prise, le corps peut s’exprimer à 100% et la femme devient multi-orgasmique.
Laissez votre corps vibrer, c’est le signe que la déesse s’éveille. Elle est sensuelle, joueuse et créative. Ecoutez la déesse, suivez-la. Elle vous montrera où se cachent les trésors et la voie du plaisir et tout ce que peut vous offrir votre corps. Le reste appartient au monde éthérique, où vous embrassez votre dieu.

Dieu :
Aux hommes qui veulent réussir à créer un royaume puissant : consacrez votre travail à une déesse. Votre femme est une représentation physique de la déesse et c’est encore mieux si elle en a conscience. Donc pour vénérez la déesse, soyez bienfaisants envers votre femme. Déposez des offrandes sur l’autel de son corps : cadeaux, fleurs, toucher et caresses, adoration, baisers
tendres et plaisir physique… »