Totem Tantrique chinois

LISEZ ENTIÈREMENT. VOUS POURRIEZ APPRENDRE QUELQUE CHOSE !!!

UN

Donnez aux autres plus que ce qu’ils attendent et…

Faites-le avec plaisir !

DEUX

Mariez-vous à un homme/une femme avec qui vous aimez discuter. En vieillissant, converser sera une activité aussi importante que les autres.

TROIS

Ne croyez pas tout ce que vous entendez. Ne dépensez pas tout ce que vous avez et ne dormez pas tant que vous voulez.

QUATRE

Quand vous dites « je t’aime » soyez-en convaincu.

CINQ

Quand vous dites « je m’excuse », regardez la personne dans les yeux.

SIX

Fiancez-vous au moins six mois avant de vous marier.

SEPT

Croyez au coup de foudre.

HUIT

Ne riez jamais des rêves d’un autre. Les gens qui n’ont pas de rêves n’ont pas grand chose.

NEUF

Aimez profondément et passionnément. Vous pouvez être blessé mais c’est la seule façon de vivre intensément.

DIX

En désaccord, combattez dignement.

SVP pas d’insultes.

ONZE

Ne jugez pas les autres par leur famille.

DOUZE

Parlez lentement mais pensez rapidement.

TREIZE

Quand quelqu’un vous pose une question à laquelle vous ne voulez pas répondre, souriez et demandez: « Pourquoi veux-tu savoir ? »

QUATORZE

Rappelez-vous que les grands amours et les grandes réalisations impliquent de prendre des risques.

QUINZE

Dites « Dieu te bénisse » quand quelqu’un a éternué.

SEIZE

Quand vous perdez, ne perdez pas la leçon.

DIX-SEPT

Rappelez vous les 3 R :

Respect pour vous ;

Respect pour les autres ;

Responsabilité pour toutes vos actions.

DIX-HUIT

Ne laissez pas une petite dispute blesser une grande amitié.

DIX-NEUF

Quand vous réalisez que vous avez fait une erreur, prenez immédiatement les mesures

pour la corriger.

VINGT

Donnez aux autres une deuxième chance.

Tout le monde peut faire des erreurs. Ce sont des humains.

VINGT ET UN

Faites l’amour aussi souvent que possible.

VINGT-DEUX

Souriez quand vous décrochez le téléphone. Votre interlocuteur l’entendra dans votre voix.

Maintenant, la partie amusante !

Ce tantra vous a été envoyé pour la bonne fortune. Il a fait le tour du monde au moins dix fois. Vous aurez un coup de chance dans les quatre prochains jours suivant l’envoi de ce tantra. Envoyez ce tantra aux gens qui, selon vous, ont besoin de chance. N’envoyez pas d’argent car la foi n’a pas de prix.

(Source : Jade)

Publicités

Etty Hillesum, écrits

Juive hollandaise née au Pays-Bas en janvier 1924, Etty Hillesum a disparu à Auschwitz à 29 ans en novembre 1943, laissant son journal 1941-1943 et de nombreuses lettres, dont celles du camp de Westerbork. Ces écrits, publiés depuis 1981, témoignent de l’évolution fulgurante et de l’approfondissement humain extraordinaire de cette jeune femme. Alors qu’elle est confrontée à des conditions de plus en plus dramatiques, Etty accède progressivement à une intériorité et une liberté intérieure sublimes qui la rendent capable de trouver,  » la vie belle, digne d’être vécue et riche de sens, en dépit de tout « . Ayant découvert au plus profond d’elle même ce    » quelque chose qui ne vous quittera plus jamais « , cet être de feu ne cesse de louer Dieu et de vivre passionnément l’amour de Dieu et des êtres (Source : http://legaut.chez-alice.fr/mispa/etty.htm)

 

Je vais t’aider, mon Dieu, à ne pas t’éteindre en moi, mais je ne puis rien garantir d’avance.

Une chose cependant m’apparaît de plus en plus claire, ce n’est pas toi qui peux nous aider, mais nous qui pouvons t’aider – et ce faisant nous nous aidons nous-mêmes.

Etty Hillesum

 

Le 19 janvier 1942. Lundi matin, 10 heures.
On dirait qu’un complet équilibre s’est réalisé en moi. Plus jamais je n’ai besoin de me blottir dans un coin contre la bibliothèque pour « écouter en profondeur en moi », je suis toute la journée à l’écoute de ce qu’il y a au-dedans de moi, même quand je suis au milieu des gens, je n’ ai plus besoin de me mettre à l’écart, je puise régulièrement des forces aux sources les plus cachées et les plus secrètes qui sont en moi. –

p. 336

[Mardi,] le 22 septembre [1942]
II faut apprendre à vivre avec soi-même comme avec une foule de gens. Et l’on découvre alors en soi tous les bons et les mauvais côtés de l’humanité. Il faut d’abord apprendre à se pardonner ses défauts si l’on veut pardonner aux autres.

C’est peut-être l’un des apprentissages les plus difficiles pour un être humain, je le constate bien souvent chez les autres (et avant, je pouvais l’observer sur moi-même aussi, mais plus maintenant), que celui du pardon de ses propres erreurs, de ses propres fautes. La condition première en est de pouvoir accepter, et accepter généreusement, le fait même de commettre des fautes et des erreurs.

p. 728

LA COLERE

LA COLÈRE- Savez-vous pourquoi les gens crient les uns sur les autres lorsqu’ils sont en colère ?
Un sage hindou qui était en visite au Gange pour prendre un bain a remarqué un groupe de personnes criant de colère les uns après les autres.

Il se tourna vers ses disciples, a souri et a demandé :

– Savez-vous pourquoi les gens crient les uns sur les autres lorsqu’ils sont en colère ?

Les disciples y pensèrent pendant un moment et l’un d’eux dit :

– C’est parce que nous perdons notre calme que nous crions.

– Mais pourquoi criez-vous quand l’autre personne est juste à côté de vous ?, demanda le guide.

– Pourriez-vous tout aussi bien lui dire ce que vous avez à dire d’une manière plus douce ?

Lorsqu’aucune des réponses des disciples n’était suffisamment satisfaisante pour le sage, il a finalement expliqué :

– Quand deux personnes sont en colère l’une contre l’autre, leurs cœurs sont séparés par une grande distance. Pour couvrir cette distance, ils doivent crier, car sinon ils sont incapables de s’entendre l’un et l’autre. Plus ils sont en colère et plus ils auront besoin de crier fort pour s’entendre l’un et l’autre pour arriver à couvrir cette grande distance.

– Qu’est-ce qui se passe lorsque deux personnes tombent en amour ? Ils ne crient pas à l’autre, mais ils se parlent doucement parce que leurs cœurs sont très proches. La distance entre eux est soit inexistante, soit très faible.

Le sage continua…

– Quand ils s’aiment encore plus, que se produit-il ? Ils ne se parlent pas, ils chuchotent et obtiennent encore plus de proximité et plus d’amour. Enfin vient un moment où ils n’ont même plus besoin de chuchoter, ils se regardent seulement l’un et l’autre et se comprennent.

Puis il regarda ses disciples et leur dit :

– Ainsi quand vous discutez les uns avec les autres ne laissez pas vos cœurs s’éloigner. Ne dites pas les mots qui vous éloignent davantage, ou bien viendra un jour où la distance sera si grande que vous ne trouverez pas le chemin du retour…

ALEXANDRE LECOUILLARD .

Poème amérindien

« Je ne vous souhaite pas n’importe quoi,
Je vous souhaite quelque chose de très rare,
Je vous souhaite du TEMPS pour rire et vous réjouir,
Je vous souhaite du TEMPS pour faire ce que vous voulez,
Et pour penser aussi aux autres ,
Je vous souhaite du TEMPS pour ne plus courir,
Du TEMPS pour être heureux,
Je vous souhaite du TEMPS et de la confiance en vous-mêmes,
Je vous souhaite du TEMPS et des surprises,
Je vous souhaite du TEMPS
Et pas seulement pour regarder les heures passer,
Je vous souhaite du TEMPS pour toucher les étoiles,
Et du TEMPS pour grandir, pour mûrir,
Je vous souhaite du TEMPS pour espérer
Et pour aimer sans plus jamais reporter,
Je vous souhaite du TEMPS pour vous retrouver ,
Pour comprendre que chaque jour est un cadeau,
Je vous souhaite du TEMPS aussi pour pardonner,
Je vous souhaite du TEMPS pour VIVRE  »
poème des Natifs Américains des tribus Dakota